Amérique centrale, CARNET DE VOYAGE, Mexique

MEXIQUE | itinéraire dans le Yucatan: que visiter et voir?

mexique itinéraire yucatan Chiapas

MEXIQUE | itinéraire dans le Yucatan: que visiter et voir?

Vous cherchez des idées pour votre itinéraire dans le Yucatan au Mexique? Vous êtes au bon endroit 🙂 Après nos 5 semaines à Québec, nous avons donc embarqué pour un road trip entre le sud du Mexique, le Guatemala et le Bélize. Sur la carte en dessous, vous retrouverez notre itinéraire dans la péninsule du Yucatan. Nous y avons aussi mis tous les points d’intérêts que nous avons fait par la suite.

Le Mexique, nous l’avons choisi un peu par défaut, comme la dernière roue du carrosse. Il fût le plan B d’un plan A qui avait foiré (achat d’un camion pour faire l’Alaska et redescendre jusque dans les grands parcs de l’ouest américain). Mais le Mexique fût aussi ce pays qui nous a donné les larmes aux yeux quand on l’a quitté. Il fût cette belle surprise qui a mis a bas des préjugés que l’on peut avoir sur un pays. Blindé, surfait, vu et revu…blablabla ! Le Mexique a tant de choses à offrir. Aujourd’hui il reste dans les coups de coeur de notre voyage tant on a aimé ces habitants, sa langue, sa culture, sa nature. On vous embarque avec nous le temps d’un article (oui, on peut pas vous offrir plus !) et on espère qu’il vous donnera des ailes pour aller de l’autre côté de l’Atlantique. 

Si vous souhaitez voir notre itinéraire dans la région du Chiapas au Mexique, c’est ici

Notre itinéraire au Guatemala, c’est ici (pas encore en ligne !)

———

ITINÉRAIRE  YUCATÁN MEXIQUE

Nous n’avons pas vraiment fait une boucle comme celle-là puisque nous sommes aussi allés au Guatemala. Mais, impossible de faire autrement sur Maps !

 

ARTICLE EN 2 PARTIES:

  1. Mexique, que voir dans le Yucatan ?
  2. Informations pratiques

NOTRE ITINÉRAIRE DANS LE YUCATAN AU MEXIQUE 

On ne présente plus cette région bien connue des circuits touristiques. Région bien développée en terme d’infrastructures, de routes, d’hôtels, de restaurants… c’est une région qui accueille des touristes depuis de nombreuses et cela se ressent. 

A| ITINÉRAIRE YUCATAN – l’île d’Holbox 

C’est une des trois îles proches de Cancun  avec Cozumel et Isla des mujeres. Nous l’avons choisie suite à divers lectures qui disaient qu’elle était l’île la plus calme et préservée du gros tourisme depuis Cancun. A première vue, elle est quand même touristique mais il est tout à fait possible d’être très au calme selon l’hébergement que l’on choisit. Une île entre farniente, balade en vélo et plage. Nous avons beaucoup aimé cette première approche avec le Mexique, qui faut avouer, est le Mexique huppé. Ici, on sent bien que nous ne sommes pas dans le Mexique « authentique » mais l’île est vraiment très agréable. Elle est aussi connue pour ses requins baleines et la possibilité de faire du snorkelling avec eux. 

———

Notre avis: une île à privilégier aux autres si vous cherchez quelques jours en mode farniente, mojitos et balades tranquilles. Colonies de flamants roses à voir et requins baleines. On peut facilement y rester 4 jours. Notre petit coup de cœur ! Notre itinéraire dans le Yucatan commença par cette petite merveille et ce n’était que le début ! 

———

Pour lire notre article sur l’île d’Holbox, c’est ici

 

B| ITINÉRAIRE YUCATAN – Coba: son site archéologique, ses 3 cénotes et Punta Laguna  

Coba est une petite ville où en soit il n’y a rien à faire. On y vient pour son site archéologique, ses 3 cenotes et Punta Laguna, une réserve naturelle appartenant à une communauté maya. Le site archéologique est très beau car il est dans la forêt (peu le sont au final), après une matinée de ruines c’est très agréable de se baigner dans un cenote. Un des trois est complètement fermé et impressionnant car on descend à 18 mètres sous terre: c’est le multuyn-ha. 

Punta Laguna est une réserve naturelle où il est possible de voir des singes araignées et des singes hurleurs. L’entrée se fait sous forme de « tour package » où un guide est obligatoire. Au programme: balade en forêt, un peu de canoë, un tyrolienne (petite). itinéraire dans le Yucatan

———

Notre avis:  Coba est une ville tranquille et une étape reposante. Les ruines sont très belles et l’endroit assez enchanteur. Le cenote multuyn-ha est impressionnant, surtout que ce fut notre premier. Concernant Punta Laguna nous étions enchantés d’un premier abord même si nous avions trouvé le coût (1100 pesos / deux) un peu élevé et le guide pas nécessaire. Nous avons fait ensuite la réserve de Miguel Colorado au sud de Campeche. Et là, cela nous a confirmé ce que nous pensions. Punta Laguna est chère pour ce que c’est. Si nous avions un conseil à vous donner: si vous avez un budget serré et que vous hésité, aller à Miguel Colorado. Le mieux est d’y aller en semaine car le week end l’endroit est prisé par les Mexicains et il y a plus de monde. Nous étions seuls pendant 2h30. Les pieds ! 

———

  Pour lire notre article sur Coba, c’est ici


C| ITINÉRAIRE YUCATAN – Valladolid, une ville haute en couleur

Valladolid est une très jolie ville située au centre du Yucatan. Elle est donc un point central et un arrêt incontournable dans cette région.  Ici, impossible de passer à côté de l’histoire de colonisation hispanique, juste de par son nom et la ville en est un témoin vivant. L’architecture rappelle l’Espagne. Avec sa place centrale et ses bâtiments style hacienda encore dans leur jus, Valladolid a un caché fou. On s’y sent bien ! 

———

Notre avis: c’est pour nous un arrêt indispensable de quelques jours. Cette ville est belle comme tout et permet de faire de visite à la journée vers les ruines de Chichen Itza et Ek Balam, deux sites à ne surtout pas manquer. 

———

Pour lire notre article sur Valladolid et ses alentours, c’est ici


D| YUCATAN – Rio Lagartos, village de pêcheurs où le temps s’arrête 

Rio Lagartos est un village de pêcheur entre mer et lagunes, on s’y sent très vite à l’aise grâce à la quiétude du village. On y vient surtout pour faire un tour de lancha (bateau de pêche) afin d’observer toutes sortes d’oiseaux (pélican, aigrettes, flamands roses, …) mais aussi des crocodiles. Il y a aussi une des plus grandes colonies de flamants roses qu’il est possible d’aller voir par un chemin avec la voiture. itinéraire dans le Yucatan

———

Notre avis: si vous êtes sur un trajet de 2 semaines, il ne nous semble pas indispensable d’y aller. L’endroit est joli mais vous ne louper pas le truc de fou au Mexique. Si vous avez plus de temps, Rio Lagartos est une halte sympa et bien tranquille. Mais il faut savoir que les points d’intérêts sont vraiment les tours en bateaux pour observer les animaux et la réserve de flamants roses. 

———

Pour lire notre article sur Rio Lagartos, c’est ici


E| ITINÉRAIRE YUCATAN – Izamal, le jaune lui va si bien ! 

Izamal est délaissé par les touristes et on ne comprend pas très bien pourquoi tellement la ville est belle! Mais ce fût pour notre plus grand bonheur ! Tous ses bâtiments sont teints en jaune ocre, de la même couleur que son bâtiment phare : le couvent San Antonio de padua. Cela donne une atmosphère très particulière à la ville et les amateurs de photos y seront comblés. 

———

Notre avis: une petite ville coup de cœur et musée à ciel ouvert avec ses bâtiments coloniaux dans leur jus. La couleur jaune donne à la ville à charme fou et il serait vraiment dommage de ne pas s’y arrêter. 

———

  Pour lire notre article sur Izamal, c’est ici


F| ITINÉRAIRE YUCATAN – Mérida, la fourmilière du Yucatán

Mérida est la ville principale du Yucatan et on peut dire qu’il y a de la vie ! Mérida est une belle ville coloniale, comme souvent, des bâtiments colorés, de belle arcades autour des grandes places. La place centrale est magnifique, elle est entourée de bâtiments splendides et c’est un lieu central de rassemblement en toutes heures. 

Elle est un point névralgique pour faire des visites de centres d’intérêts aux alentours comme une plongée en cénote ou encore le très joli site archéologique de Mayapan

———

Notre avis: Mérida nous semble être un arrêt incontournable dans la mesure où elle est un peu le poumon du Yucatan ( en terme de ville). C’est une ville fourmillante et pleine de vie. Lors de notre visite, il y avait des animations (musique et autres) tous les soirs. 

———

  Pour lire notre article sur Mérida, c’est ici


G| ITINÉRAIRE YUCATAN – Uxmal et ses ruines mayas tout en finesse

Uxmal est un point d’intérêt pour ce site archéologique de toute beauté. Un de nos coups de coeur car il change radicalement avec les autres comme Chichen Itza par exemple. Ici, c’est fin, détaillé et très envoûtant. Pas que les autres ne le soient pas mais c’est différent. Pour ce site, nous avons pris les services d’un guide…extra-ordinaire. Il nous a fait voyager dans le temps avec ses récits, ses chants et même sa méditation.

D’autres points sympas à visiter dans le coin: le musée du cacao. Les Mayas avaient une grande histoire avec le cacao et ce musée est très intéressant. La grotte de Lol-Tun. Les grottes de Lol-Tun pourrait être comparé à nos grottes françaises de Lascaux. Elles datent de 9000 avant JC, comportent de nombreuses peintures rupestres et de petroglifes, et servaient d’habitat aux premières civilisations mayas. Nous avons vraiment été marqué par l’immensité de cette grotte, tant pas sa longueur que certaines hauteurs de salles, nous avons parcouru 2 kms sous terre et la visite a duré une heure et demi. 

———

Notre avis: Si vous avez du temps dans votre planning, cette étape vaut vraiment le coup. Elle est moins fréquentée. La grotte de Lol-Tun n’est à surtout pas manquer ! 

———

  Pour lire notre article sur Uxmal, c’est ici


H| CAMPECHE – Campeche la ville fortifiée 

Campeche ne fait pas partie du Yucatan mais dans un road trip dans la péninsule elle peut être une étape sympa si vous avez le temps. C’est une petite ville fortifiée. Son centre est vraiment mignon et historique. Si vous êtes court dans le timing, ne tirez pas jusque là-bas ! 

Il n’y a pas d’article sur Campeche. 



I| ITINÉRAIRE YUCATAN – Bacalar et sa lagune aux 7 couleurs

Un endroit tout simplement hors du temps et de l’espace. On voudrait vous en dire le moins possible pour que ce soit la surprise totale si vous y allez mais on est sympa, on va quand même vous montrer. Imaginez, une lagune aux couleurs bleu émeraude et transparente (ha oui, et chaude !). Nous avons choisi le canoë pour la découvrir et on vous le recommande. Vous êtes plus libre qu’en bateau organisé et surtout, vous pouvez aller beaucoup plus loin dans la lagune et c’est écolo…Alors pourquoi se priver ?! 

A faire aussi dans le coin: los rapidos. Un endroit surtout fréquenté par les locaux et une très belle surprise. Un endroit aussi hors du temps et de l’espace. On vous conseille d’arriver le matin avant 10h pour avoir une chaise longue ! 

———

Notre avis: ce serait un sacrilège de passer à Bacalar juste en voyant la route ! Passez-y au moins deux ou trois jours. 

———

  Pour lire notre article sur Bacalar, c’est (pas) ici (article à venir!)



J| ITINÉRAIRE YUCATAN – Tulum, la huppée de la côte

Nous ne pouvons pas vous dire que Tulum n’est pas sympa. Ce ne serait pas vrai. Mais par contre, on peut vous dire que c’est blindé et hyper touristique. Nous y sommes restés 2 jours et avons surtout profité de notre hôtel car Alice était malade. Tulum est l’endroit branché où l’on peut bien manger, bien boire, trouver des petites boutiques sympas (aux prix multipliés par 5 !). Après, si vous recherchez l’authentique et la solitude, passez votre chemin. La ville en elle-même n’est pas jolie. L’endroit qui est surtout « couru » est en dehors de la ville. C’est là où sont tous les hôtels luxueux. L’endroit n’est pas vraiment propice aux balades en flânant. La route est saturée de voitures et les piétons partagent presque la route avec elles. L’horreur d’y aller en voiture d’ailleurs ! Un des seuls endroits que nous avons aimé c’est l’hotêl Azulik. Nous n’y avons pas dormi, juste déjeuné. C’est un hotêl « oeuvre d’art » tout fait de bois flotté avec une galerie d’art. Une pure merveille, à voir absolument si vous allez à Tulum. Ce sont d’ailleurs les seules photos que nous ayons de Tulum ! 

———

Notre avis: vous n’aimez pas la foule et les endroits blindés ? Prenez un hôtel sympa et profitez-en, mais Tulum sera forcément sur votre chemin. Et entre Cancun et Tulum, nous voterons pour Tulum !  Il y a quand même un magnifique site archéologique que nous n’avons pas fait mais qui vaut le détour !

———

Il n’y a pas d’article sur Tulum. 


C’est ici que s’arrête notre itinéraire du Yucatán au Mexique. Nous sommes bien évidemment retournés à Cancun mais nous ne voyions pas trop d’intérêts à vous parler de cette ville que nous n’avons pas aimé. Nous sommes littéralement tombés amoureux du Mexique et nous espérons que ce pays sera dans une de vos prochaines destinations. Les gens y sont si gentils et simples. 

A très bientôt,

A&O

ALLER AU MEXIQUE

On s’y rend par avion depuis la France (logique!) et cette destination reste relativement accessible. Pour moins de 800 euros vous pouvez avoir un AR. Si vous commencez votre trip directement au Yucatan, mieux vaut arriver à Cancun en vol direct.

Vous pourrez trouver les meilleurs tarifs avec Algofly ou skyscanner, deux comparateurs que nous aimons bien utilisés.

VISA et PASSEPORT

Il n’y a pas de démarches particulières à faire. Le passeport français donne accès à 180 jours de visa en arrivant en avion. Mais ATTENTION: si vous sortez du pays (comme nous l’avons fait) et que vous y rentrez en terrestre quelques jours plus tard, le visa est de 7 jours GRATUIT. Les jours suivants vous seront facturés à votre sortie du territoire. Le prix est forfaitaire (nous ne l’avons plus en tête).

Dans l’avion, on vous donnera un papier d’immigration à remplir (FMM ou Forma Migratoria Múltiple). Elle sera tamponnée à votre arrivée. Surtout GARDEZ ce papier, il est obligatoire pour votre sortie du Mexique.

Si vous avez une escale aux Etats Unis, il vous faudra faire une démarche en ligne de demande ESTA. Il coûte 14 dollars, doit se faire 72 heures avant et est valable 2 ans.

VACCIN-SANTE-ASSURANCE

Pas de vaccins particuliers à faire. Nous n’avons jamais été malades au Mexique et pourtant nous sommes du genre à manger de tout et partout. Les bouis bouis de rue ne nous font pas peur. Le Mexique est vraiment développé en terme de tourisme.

Nous avons eu à aller à l’hôpital à cause d’une piqûre d’insecte qui s’était infectée. Les soins ont été très bons. Nous vous conseillons de ne pas boire l’eau des robinets. D’ailleurs les locaux ne la boive pas.

En terme d’assurance, nous avions l’assurance Chapka Cap aventure (séjour de plus de 90 jours à l’étranger) qui couvre très bien les petits frais (consultation médecin, pharmacie). Cependant, pour les frais plus gros, ils sont plus procéduriers et plus long (même si nous avons toujours été remboursés). Si vous partez moins de 90 jours, vous avez le Cap assistance 24/24h.  Nous vous conseillons vivement de prendre une assurance (voyage long ou court). Le voyage est plein de beaux et mauvais imprévus et une assurance peut vous faire économiser beaucoup et surtout vous donnera beaucoup plus de sérénité !

MONNAIE

La monnaie est le peso et le sigle est $Mxn. Il peut porter à confusion avec le dollar américain. 1 euro = 23 peso (décembre 2018). Nous utilisons une application très pratique pour les taux: XE

COÛT DE LA VIE

En venant de France, le coût de la vie est nettement moins cher. Si vous avez déjà voyagé en Asie, le Mexique est quand même plus cher.

Pour manger, vous pourrez trouver des petits restaurants locaux très bons et pas chers (environ 300 pesos / 2). Demander des adresses à vos hôtels ou hôtes, ils sont souvent de bons conseils. N’hésitez pas à leur dire que vous cherchez du local sinon ils risquent de vous envoyer dans les restaurants hypers blindés et aussi chers qu’en France. Pour des budgets plus élevés (500 à 700 pesos / 2), vous pourrez vous faire de très bons restaurants sympas. Un mojito coûte entre 40 et 100 pesos selon les endroits.

Pour dormir, nous nous étions fixé un budget de 500 pesos / nuit. Nous avons souvent eu des piscines et des chambres très correctes.

Louer une voiture au Mexique nous a coûté plus cher qu’aux Etats Unis ou au Canada ! Nous en avons eu pour 37000 pesos pour 2 mois de location. Nous sommes passés par le prestataire Touracancun (intermédiaire entre nous et le loueur qui était America car rental) qui a la particularité de parler Francais, d’avoir des assurances toutes incluses avec l’assistance en Francais. Prendre ses services ou passer directement par America car rental revenait au même. Nous avons été satisfait de la voiture mais pas de la communication et du service de Touracancun. Si vous souhaitez en savoir plus, nous l’expliquons dans cet article. Le prix de l’essence est en moyenne de 80 centime euros/L.

Le pourboire ! Amis français, nous ne sommes pas habitués aux pourboires mais au Mexique, il va falloir s’y mettre. 10% si vous n’avez pas été vraiment satisfait, 15% satisfait, 20% méga satisfait. Prenez le pli car il est très mal venu de ne pas en donner.

Si vous voulez ramener des souvenirs, nous vous conseillons de le faire dans les petites villes. Entre Tulum et San Cristobal, nous avions eu 5 fois moins cher un beau sac en cuir. Tulum étant une ville ultra blindée, les vendeurs n’ont aucun scrupules. Nous avons négocié d’arrache pied un attrape rêve. Prix de départ 800 pesos, nous l’avons eu à 350. Mais après moultes échecs et des vendeurs qui nous disaient que si ce n’était pas nous qui achetions, se serait le prochain ! Globalement, on retrouve les mêmes produits entre le Yucatan et le Chiapas. Petite précision pour les hamacs: il existe plein de vendeurs de rue et plein de style de hamac différent. Les vrais hamacs traditionnels mayas sont fait en sisal (agave). Il est possible d’en trouver mais ils sont très chers. Ceux en coton sont aussi considérés comme de très belle qualité. Le nylon est plus résistant mais moins confortable car plus rêche et épais. La ville du hamac est Tixkokob. Vous n’aurez même pas fait deux pas dans la ville, que quelqu’un viendra vous parler pour vous emmener dans une fabrique. C’est là que nous avons acheté les nôtres. 550 pesos / deux hamacs 1 place en coton (après négo!). 

NÉGOCIATION

On ne négocie pas trop au Mexique. Enfin pas autant qu’en Asie où c’est dans la coutume. Les hôtels, même s’ils sont vides, ne négocient pas leurs chambres. Pour les achats chez les petits vendeurs, vous pouvez toujours tenter mais pas avec certitude de réussir! 

TRANSPORTS

Le réseau routier est en général en bon état. Les villes sont bien reliées entre elles. Nous étions en voiture, donc nous avons peu utilisé le bus ou le taxi. Nous avons pris un bus pour aller de Cancun à Chiquilà (pour aller sur l’île d’Holbox). La compagnie est ADO. Il existe 3 catégories. Sur leur site internet, on ne peut réserver que la première classe. Ne vous faites pas de sueurs froides, les prix affichés sont bien en pesos ! Les bus sont très biens avec des WC. La deuxième classe (testée) est très bien aussi mais sans WC et là les billets sont à prendre directement à la gare. Nous n’avons pas testé la troisième catégorie. Il existe aussi Primera Plus et ETN.

Louer une voiture fut pour nous la liberté totale et le meilleur compromis, même si ce ne fut pas le plus économique. En voiture, pas besoin de vous faire un dessin, vous pouvez aller partout et surtout quand vous voulez. Mais attention, il y a pas mal d’arnaque chez les loueurs. Comme dit plus haut, nous sommes passé par TouraCancun et avons été satisfait du véhicule et du prix mais pas forcément de la communication avec eux. Nous n’avons pas eu d’arnaques. Seulement, le loueur nous autorisait à sortit le véhicule du Mexique pour aller au Guatemala sans nous avertir que l’assurance n’y fonctionnait plus et surtout que nous ne pourrions pas nous faire assurer au Guatemala. Il nous a même dit le contraire après une bonne gueulante au téléphone, en nous soutenant que cela était possible. Après avoir essayé auprès de plusieurs assureurs guatémaltèque, nous pouvons vous assurer que cela est impossible…tout simplement car le véhicule n’est pas à votre nom. Le plus de cette agence (tout de même) est qu’elle était la seule à nous autorisait à aller au Guatemala et Belize. 

———

Voilà toutes les informations que nous pouvons vous donner sur le Mexique. Si vous en avez d’autres, vous pouvez bien évidemment nous contacter. Nous conclurons en vous disant que le Mexique est un pays formidable à la culture entraînante et joyeuse. Nous avons ADORE notre passage là-bas et avons eu le cœur gros d’en partir! Alors on ne peut vous souhaiter que…Bon voyage ! 

———

A très bientôt,

AO

Envie de plus de lecture…

Retrouve tous les articles sur le MEXIQUE ou nos derniers articles   

ON RESTE EN CONTACT ?

Retrouve-nous aussi sur les réseaux sociaux.

Allez, viens. On est sympa !

TU AS AIMÉ CET ARTICLE ?

Dis-le nous ! Cela nous fait toujours plaisir

ABONNEMENT AU BLOG

Saisis ton adresse e-mail pour t’abonner !

UN COMMENTAIRE-UNE QUESTION ?

N’hésite pas, nous nous ferons un plaisir d’y répondre !