Asie, CARNET DE VOYAGE, Vietnam

QUE FAIRE AU VIETNAM | itinéraire d’1 mois, conseils et budget

Que faire au Vietnam-Itinéraire au Vietnam

QUE FAIRE AU VIETNAM | itinéraire d’1 mois, conseils et budget

Le Vietnam fût le premier pays de notre tour du monde. Un pays aux contrastes saisissants avec notre culture, plein de vie, d’épices et de paysages splendides. Nous y resterons 1 mois, d’Hanoï à Phu Quoc. C’est avec une grande excitation que nous avons foulé le sol du Vietnam le 15 octobre 2015. Une excitation de joie, de curiosité et de liberté ! Notre voyage commençait, tout était à faire, à découvrir. 

Voici dans cet article notre itinéraire. Nous vous confions en quoi nous avons aimé ou moins aimé certains endroits, notre ressenti sur ce pays après en avoir visité tant d’autres par la suite. 

NOTRE ITINÉRAIRE AU VIETNAM 

Du nord au sud

———

1 | VIETNAM, HANOÏ LA TUMULTUEUSE

Hanoï fut la première étape de notre voyage. Un sacré choc culturel qui nous a plongé dans la vie fourmillante du Vietnam. Cette ville est toujours active, bouillante de choses, d’activité, de business… Hanoi est passionnante d’histoire et derrière sa décrépitude, il est enivrant de s’y balader. S’arrêter dans un petit restaurant, boire un café vietnamien ou encore un pho bien chaud! Hanoi s’aura vous envoûter et vous séduire si vous êtes prêts à laisser vos habitudes de « ville bien rangée » à la maison! Nous vous conseillons au moins 3 jours dans cette ville. 

A ne pas louper sur Hanoï (icônes oranges sur la carte)

  • Le Marché Dong Xua
  • Le Temple de la Littérature
  • Le Musée d’Histoire du Vietnam
  • Le Grand Lac
  • Le Mausolée de Ho Chi Minh 
  • Boire un délicieux café à l’œuf, spécialité d’Hanoï et vraiment vraiment excellent. Le célèbre café Giang ( Localisation: )sera régaler vos papilles ! 

Notre avis: Hanoï est une étape incontournable pour appréhender le Vietnam, son ambiance, sa culture. Prenez au moins 3 jours. 

Pour plus de lecture sur la ville d’Hanoï, c’est ici. (c’est un de nos tout premiers articles, alors soit indulgent !)

____

Extrait journal de bord

« 18 de vol est nous voilà à Hanoï. Le trajet fût long mais l’excitation de cette nouvelle aventure l’a rendu magique. La notion de temps a disparu. C’est une nouvelle aventure riche de promesses et de découvertes qui commence pour nous deux. Nos premiers pas dans ce nouveau monde sont déstabilisants, surtout pour Alice. Il faut de suite négocier en Anglais et comprendre comment tout fonctionne ici. Beaucoup de gens, ça fourmille. Tient, une navette pour rejoindre notre hôtel. Négocier encore et encore pour ne pas trop se faire avoir. Attendre patiemment que le bus se remplissent. Tant mieux, la patience, c’est bien cela aussi que nous comptons (ré)-apprendre. Un coup d’oeil sur nos sacs, plus que jamais ils sont maintenant nos alliés et nos repères, notre maison. Au fil du voyage, nous comprendrons que malgré nos déplacements fréquents, nos changements d’hébergements, il nous fallait deux choses: l’Autre (Alice ou Olivier) et nos sacs. Ni plus, ni moins. Là était notre routine et notre stabilité. Vietnam, nous voilà, nous sommes fatigués mais heureux de te rencontrer…Enfin ! »

____

2 | VIETNAM, LA MYTHIQUE BAIE D’HALONG

La baie d’Halong, des décors tout droits sortis de film féerique. Un endroit qui nous a enchanté par le côté mystique à bord d’un bateau traditionnel sortant des sentiers battus. Peu touristique, nous sommes passés par une agence qui privilégie les petits bateaux et circuits différents. Cette agence: la Fairy

Notre avis: La Baie d’Halong est une étape incontournable ! Pas besoin de vous dire qu’il ne faut pas la louper, vous devez certainement déjà le savoir!

Pour plus de lecture sur la baie d’Halong, c’est ici. (c’est un de nos tout premiers articles, alors soit indulgent !)

____

Extrait journal de bord

« Ça y est, notre séjour sur la baie d’Halong est réservé. Il sera court mais intense. Destination les premiers paysages incroyables de notre voyage. Premier pas sur le bateau, il est beau et à taille humaine. Nous aimons cette ambiance en bois, le sol craque sous nos pieds. Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises. La jeune femme par qui nous sommes passés à l’agence nous a surclassé. Deux suites dans le bateau, l’une d’entre elle est pour nous. La chambre est entourée de grandes baies vitrées qui donnent sur les paysages hors du temps. Le bateau démarre, nous sommes comme des enfants, le sourire ne nous quitte plus. On est heureux. Sur le ponton, de belles chaises longues nous promettent des instants levers et couchers de soleil mémorables. Demain, nous pagaierons au fil de l’eau pour aller au plus près de ces fameuses roches karstiques. Mais pour l’heure, place à une bonne nuit de sommeil… »

____

3 | VIETNAM, CAT BA: ALTERNATIVE A LA BAIE D’HALONG

La baie d’Halong c’est beau c’est grand mais c’est très couru et surtout cher. Si vous le pouvez et que vous le voulez, elle saura vous combler (si vous arrivez à passer au dessus du côté « blindé »). Si vous êtes de nature à fuir les endroits trop touristiques, Cat ba pourra peut-être vous convenir. Nous disons bien « peut-être », car elle est aussi fréquentée mais dans une moindre mesure.

Cat ba fait partie de la baie d’Halong mais elle est plus éloignée. Elle est considérée comme l’île la plus grande de la baie et est digne d’un film de King Kong. L’île est principalement de la forêt luxuriante, dense et humide. Elle abrite de nombreuses choses à voir très sympas:

Tour en bateau dans la baie de Lan Ha ou d’Halong

Il est tout à fait possible de faire du bateau pour aller voir les fameuses roches karstiques de la baie d’Halong. Les tours en bateau vous coûteront moins chers qu’au départ d’Hanoï. Vous pouvez aussi partager une jonque pour réduire le coût.

 Trek dans le parc national pour monter au Ngu Lam

La montée est très sympa, nous traversons une foret vierge tout du long et arrivons après 40 mn d’effort au point culminant du parc. Nous nous sentons tout petit, la vue est magnifique ! Nous montons encore un peu à un poste d’observatoire sur 2 niveaux en béton où nous aurons une vue a 360° sur l’île. Attention la montée est raide et avec la chaleur, il faut être en bonne condition physique.

 Découverte de l’île en scooter

Le scooter sur Cat ba c’est la liberté de vadrouiller et de sortir de la ville principale. Il n’y a pas beaucoup de routes goudronnées mais elles suffisent pour se faire de belles balades sur une journée. Vous trouverez très facilement à en louer à Cat ba town. Comptez environ 5$ et un demi plein pour la journée. Pensez à bien demander un casque car il ne le donne pas toujours.

Faites un stop à la grotte de l’hôpital, une caverne qui a servi de QG et d’hôpital aux Vietnamiens pendant la guerre. Une petite visite très sympa !

 Prendre le soleil sur un transat

Il y a 3 plages à Cat ba, accessibles en 15 mns à pieds depuis le centre de Cat ba town. Une appartient à un hôtel luxueux mais si vous mangez ou buvez chez eux, vous pourrez profiter de leur transat et de leur plage.

4 | VIETNAM, LA BAIE D’HALONG TERRESTRE

Notre endroit préféré au Vietnam. Imaginez des belles montagnes en roches karstiques plongeant dans des rizières vertes ou jaunes selon la saison. Embarquez dans des petites barques traditionnelles et et voguez au fil de l’eau. Les amoureux de la nature y seront comblés. 

A ne pas louper dans les alentours:

Balade en pirogue dans les rizières de Tam Coc

Allez-y tôt le matin sinon c’est pris d’assaut. Arrivé au bout du parcours, il y a une grotte que vous pouvez visiter pour quelques dong de plus. N’hésitez surtout pas, la visite vaut le coup ! 

Faire la même mais à Van Long qui est aussi sympa et moins touristique

 

Point de vue de Hang Mua ou du dragon

Extrait carnet de bord – Hang Mua:

« Il se mérite! 450 marches à gravir avant d’atteindre le sommet. Un peu rude en fin de journée, on mouille le maillot, on descend nos dernières réserves d’eau mais on y arrive…et là, attention, explosion de splendeur dans les yeux ! La baie de Tam Coc se dévoile sous nos pieds, sous l’oeil attentif du dragon, gardien des lieux…(une grande statue bien sûr!) ».

 Bai Dinh, le plus grand temple du Vietnam

Extrait carnet de bord – Bai Dinh:

« Sur la route les paysages sont bucoliques. Les chapeaux pointus dans les rizières s’agitent, les grains de riz sèchent sur le bord des routes, le reste de la récolte est donné en nourriture au bétail ou brûlé, laissant apparaître une fumée blanche qui tapisse l’horizon. Le temple se dévoile à nous comme un colosse architectural au milieu de nulle part ! Achevé en 2010, quelques travaux subsistent encore, laissant présumer de l’ampleur du projet. Là, nous arrivons dans une ambiance Disneyland… Des petits trains jaunes attendent les touristes afin de leur économiser 2 km de marche pour atteindre le temple, contre paiement bien entendu. Sentant l’arnaque à plein nez (les temples ne sont pas payants!), nous demandons si nous pouvons y aller à pieds. Certainement ! Mais ce sera long et éprouvant, nous assure-t-on !  Marcher, c’est bon pour la santé…nous partons à pieds. Le temple propose des mises en scènes de buddha énormes, tout d’or revêtus, éclairés par des lumières kitchs à souhait…vert, bleu, jaune…Qu’on se le dise, les Vietnamiens aiment le kitch! La construction quant à elle respecte les traditions architecturales et cela donne lui une note très pittoresque. C’est juste magnifique! »

5 | LE CENTRE DU VIETNAM

Dans cette région du Vietnam, nous avons visité trois centres d’intérêts:

A – PHONG NHA & SES GROTTES SPECTACULAIRES DU VIETNAM

Phong Nha est réputé pour ses grottes gigantesques que l’on visite en bateau.

Les dimensions sont impressionnantes et les reliefs magnifiques. La Tien Song Cave se dévoilera, elle, après une montée de plusieurs centaines de marches.

Notre avis: Les grottes de Phong Nha valaient le détour dans cette ville assez glauque où elles sont bien le seul centre d’intérêt ! Cependant, nous avions le temps et donc la possibilité de faire cette escale de 2 jours. Pour des personnes ayant moins de temps, cette étape peut être « oubliée » sans regrets. D’autres endroits méritent un arrêt ou plus de temps sur place.

B – HUE, LA CITE IMPÉRIALE DU VIETNAM (patrimoine mondial UNESCO 1993):

Cette cité impériale est une vraie merveille. Elle était le siège des empereurs de la dynastie Nguyễn et la capitale du pays de 1802 à 1945 et en dit long sur le passé du Vietnam. Elle fut aussi le lieu de batailles assez sanglantes pendant la guerre du Vietnam. Impossible de continuer notre chemin sans nous arrêter dans cette ville forte d’histoire. Cette cité, toutes de couleurs vêtues, nous laisse imaginer de l’apogée impériale. Malgré une perte de 80% des bâtiments pendant la guerre du Vietnam. 

Notre avis sur Hue: un indispensable pour comprendre l’histoire du Vietnam. Cette cité est absolument magnifique!

____

↠ A voir aux alentours: le tombeau de Khai Dinh au sud de Hué, et le mausolée de Minh Mang.

Le mausolée de Minh Mang est le plus spectaculaire entre un cadre et une architecture magnifiques. Il est le seul mausolée qui fut créé du vivant de l’empereur qui en avait lui-même fait les plans.

Le tombeau de Khai Dinh a été érigé pour l’avant dernier empereur (1916 à 1925) du même nom. Il est situé sur une colline et se visite par plusieurs volées de marches entre les terrasses. Il est aussi très kitch en terme de décorations à l’image l’empereur lui même qui était considéré comme une extravagant. 

Notre avis sur ces tombeaux: Deux endroits absolument magnifiques qui nous embarquent dans les dernières demeures d’empereurs.  Ils ne sont pas à côté de Hue, il vous faudra louer un scooter ou prendre un bus pour y aller. 

C – HOI AN, VILLE DES LAMPIONS AU VIETNAM

Hoi An est une jolie petite ville très colorée avec des centaines de lampions accrochés aux façades des maisons. Nous arrivons sous la pluie ( début de la saison des moussons) qui entraîne une coupure générale d’électricité dans toute la ville ! Les groupes électrogènes tournent à plein régime.

De nombreux magasins s’offrent aux touristes venus en masse, car avouons le, si vous cherchez le petit village tranquille, passez votre chemin ! Hoi An est très touristique mais vaut largement le détour. Ici se mélangent architecture chinoise, japonaise et vietnamienne, la ville est charmante, on flâne volontiers dans les petites ruelles ! Nous nous offrirons des vêtements sur mesure car Hoi An est réputée pour ses tailleurs. Une belle chemise pour Olivier et une veste de tailleur pour Alice, nous sommes contents de nos achats même si nous n’avons pas été très bons en négociation ! N’hésitez pas à en faire plusieurs et à négocier. Globalement les prix se tiennent, mais les négociations peuvent faire basculer la balance. 

Notre avis sur Hoi An: un incontournable…encore !

6 | HO CHI MINH, VILLE CAPITALE DU VIETNAM

Ho Chi Minh est la capitale économique du Vietnam. C’est une grande ville beaucoup plus développée qu’Hanoï mais beaucoup moins charmante aussi. Cette ville regorge de choses à découvrir, en voici quelques unes:

visiter les plus belles pagodes ou temples:

– La pagode « kaléidoscopique » de l’Empereur de Jade ( localisation:  ), considérée comme la plus spectaculaire de la ville

– Le quartier Cholon ( localisation:  ): regorge de pagodes et temples en tout genre. 

✔ Visiter des musées: Les plus intéressants nous semblent être

– le musée de la guerre  ). Attention, âme sensible se préparer. Il est fort en émotions mais nous en apprend beaucoup sur la guerre du Vietnam et l’invasion chinoise qui a suivi. Il est fermé entre midi et deux. 

– Le musée d’histoire (  )

Visiter les tunnels de Củ Chi

Ce sont les tunnels (  ) utilisés par les Viet Cong pour échapper aux Américains et Vietnamiens du Sud. Seul quelques centaines de mètres se visitent mais on imaginera bien le quotidien des 16000 personnes qui ont vécu là pendant la guerre. Claustrophobique s’abstenir ! 

Pour réserver, ne passez pas par votre hôtel, cela vous sera facturé beaucoup plus cher. Allez dans la rue De Tham (  ), il y a de nombreuses agences. Prix: entre 12000 et 15000 VND / pers (4-5 euros) pour l’agence (guide + transport) et 90000 VND / pers (3 euros) pour l’entrée des tunnels. Les tunnels se situent à environ 1 heure de route de Ho Chi Minh. 

Si vous avez l’âme d’un routard, vous pouvez aussi louer un scooter et y aller par vos propres moyens. 

 Voir la cérémonie du Temple Cao Dai

C’est une visite que vous pouvez coupler avec la visite des tunnels de Cu Chi. Visiter le temple le matin et les tunnels l’après midi se fait très bien. Ce temple est situé sur la commune de Tây Ninh. Il s’agit d’un temple caodaiste qui propose 4 cérémonies par jour: 05h30, 11h30, 17h30 et 23h30. Si vous partez le matin de Saigon, vous pourrez assister à celle de 11h30. La cérémonie est impressionnante à voir, nous vous le recommandons vivement. L’entrée est gratuite mais vous pouvez faire un don. 

7 | CAN THO, LE PLUS GRAND MARCHE FLOTTANT DU VIETNAM

La ville de Can Tho n’a rien de charmant. On se rend vers cet endroit pour y voir son fameux marché flottant qui est impressionnant. On y accède avec des bateaux qui se négocient souvent la veille sur l’embarcadère. Ne prenez pas par votre hôtel ou votre auberge, les prix sont très souvent gonflés. En négociant vous pouvez avoir une sortie pour 300 000 VND soit environ 11 euros. Passez bien en revu ce que vous allez faire avec la batelière car les trajets peuvent être différents. Certains vous diront que si vous ne prenez pas en charge le repas de la batelière, elle ne mangera pas. Libre à vous d’être pris de pitié et de payer. 

CONCLUSION DE NOTRE VOYAGE AU VIETNAM

Il fut notre premier pays d’une très longue liste. Autant vous dire qu’il fut notre premier choc culturel et nous a mis direct dans le bain de l’Asie. Nous l’avons aimé pour ses paysages cinématographiques, sa gastronomie aux milles saveurs, son côté fourmillant qui n’arrête jamais. Nous l’avons moins aimé pour ses arnaques au coin de la rue et le rapport un peu trop agressif dans le commerce. 

Le Vietnam vous fera voyager sans aucun doute. Soyez ouvert à une culture aux extrêmes de la notre et vous profiterez un maximum de ce pays. 

INFORMATIONS PRATIQUES 

passeport valide au moins 6 mois après la date d’entrée sur le territoire ;

pour tout séjour de plus de 15 jours : visa ou e-visa. Plus d’infos ici

pour des séjours de moins de 15 jours / 14 nuits, les Français sont exemptés de visa jusqu’au 30 juin 2021.

Il faut également présenter une preuve de sortie du pays (billet retour d’avion) ↠ Nous n’en avions pas puisque nous continuions vers le Cambodge par voie terrestre. Nous avons failli ne pas embarquer à Paris mais en insistant un peu et en expliquant notre projet, cela été passé. 

VACCINS

vaccins universels (DTCP, hépatite B) 

fièvre typhoïde 

hépatite A 

encéphalite japonaise

Conseil: Pour des voyages de longues durée (tour du monde), sachez qu’il y a un hôpital français à Hanoï qui peut vous vacciner pour beaucoup moins cher qu’en France. Les vaccins sont de l’institut Pasteur (donc les même qu’en France). Nous avons fait cela pour l’encéphalite japonaise, qui nous coûtait 180 euros / pers en Belgique (nous y étions avant de partir voyager). Nous avons payé 30 euros / pers au Vietnam. Ce vaccin se fait en deux fois. Nous avions donc fait le premier à Hanoi et le deuxième à Ho Chi Minh un moi plus tard. 

SANTE

Attention à trois maladies transmises par le moustique et qui sont courante au Vietnam. On pense toujours qu’elles n’arrivent qu’aux autres et Alice en a fait les frais en Polynésie Française avec la dengue. 

Le virus du Zika: pas de vaccins ni de traitement. Les symptômes sont similaires à la dengue. 

La dengue: fièvre, douleurs articulaires, grosse fatigue. Les symptômes peuvent durer jusqu’à 15 jours. Des plaques rouges peuvent apparaître sur les jambes, elles signifient alors la fin de la dengue. Pas de traitement ni de vaccins.  

L’encéphalite japonaise: il existe un vaccin qui est recommandé. L’encéphalite japonaise tue 1/3 des personnes infectées et cause de dommages neurologiques sur 1/3 de personnes, donc à ne pas prendre à la légère. 

Le paludisme: il est présent dans certaines zones particulières du Vietnam: Pays moi, région de Điện Biên Phủ, plateaux de moyenne altitude, zones forestières et frontalières du pays, zone frontalière avec le Cambodge dans le delta du Mékong. Si vous prévoyez d’aller dans ces zones, il vous faudra alors être vigilants sur:

1 – porter des vêtements couvrants tout le corps surtout au soleil couchant

2 – Mettre du spray répulsif sur les parties découvertes: Insect écran et cinq sur cinq sont très biens pour les moustiques tropicaux. 

3 – Dormir sous une moustiquaire: le mieux est quelle soit imprégnée d’insecticide mais si vous ne pouvez pas, éviter de dormir collé contre la moustiquaire. Les moustiques piquent à travers ! 

4 – Il existe un traitement, la malarone et ses génériques. Beaucoup de personnes ne supportent pas ce traitement. Nous n’en avions pas pris car nous restions trop longtemps sur le territoire et avons préféré opter pour d’autres préventions. 

ARGENT

La monnaie nationale est le đồng (Dg).

En février 2019, 1 euros= 26 317,06 Dong (voir site de conversion)

BUDGET

Le Vietnam est un pays bon marché pour un voyageur européen. Nous y avons passé un mois et nous avons dépensé 1700 euros / deux personnes (avec des activités comme une croisière sur la baie d’Halong). Nous mangions tous les jours dehors (sans se priver mais sans aller dans les restaurants les plus touristiques), et dormions dans des petits hôtels (propre mais sans grand luxe). Le seul très bel hôtel que nous ayons fait est celui de Pho Quoc. 

Prix moyens d’hébergements:

– Bon marché : jusqu’à 300 000 Dg (environ 11 €). 
– Prix moyens : de 300 000 à 600 000 Dg (environ 11-22 €). 
– Chic : de 600 000 à 1 000 000 Dg (environ 22-36 €).
– Plus chic : de 1 000 000 à 2 000 000 Dg (environ 36-73 €).

Prix moyens restauration:

– Bon marché : jusqu’à 100 000 Dg (environ 4 €).
– Prix moyens : de 100 000 à 250 000 Dg (4-9 €).
– Chic : de 250 000 à 600 000 Dg (9-22 €)
– Très chic : plus de 600 000 Dg (plus 22 €).

POURBOIRE ET NÉGOCIATION

Il est bien venu de donner un pourboire si vous prenez les services d’un guide ou d’une chauffeur. Libre à vous de fixer le prix mais soyez ferme car certaines personnes peuvent être insistantes. Pourboire aussi pour les bagagistes d’un hôtel. En principe, pas de pourboire dans les restaurants ou bars. 

La négociation est un art de vivre au Vietnam et si vous n’êtes pas à l’aise avec cela, vous vous ferez plumer allègrement ! Tous les prix donnés peuvent être facilement divisés par deux voire un peu plus. Si vous pensez être dur, dites vous qu’il est écrit sur votre front « touriste » et que le Vietnamien essaiera dans tous les cas ! 

Au nord: novembre à fin avril-début mai

Au centre: février à mai

Au sud: décembre à avril

Si vous décidez de faire le Vietnam du Nord au Sud ou inversement, vous ne pourrez pas (forcément) être sur tous les bons créneaux. Nous étions partis en mi octobre jusque mi novembre. Nous avons eu des températures chaudes et humides avec quelques jours de pluies et de grisailles dans le centre. 

VIE PRATIQUE

Pour cet aspect là, il y a beaucoup d’infos, alors nous vous renvoyons vers le guide du routard qui est très bien explicité.

PS: Bouhh, nous sommes des flemmards… mais je vous assure qu’en arrivant à la fin d’un article comme celui-ci, on est heureux de déléguer au guide du routard ! 

TRANSPORTS

Guide du routard

Envie de plus de lecture…

Retrouve tous les articles sur le VIETNAM  (ce sont nos tout premiers articles, alors soit indulgent !) ou nos derniers articles   

ON RESTE EN CONTACT ?

Retrouve-nous aussi sur les réseaux sociaux.

Allez, viens. On est sympa !

TU AS AIMÉ CET ARTICLE ?

Dis-le nous ! Cela nous fait toujours plaisir

ABONNEMENT AU BLOG

Clique sur l’enveloppe juste dessous et rentre ton e-mail !

UN COMMENTAIRE-UNE QUESTION ?

N’hésite pas, nous nous ferons un plaisir d’y répondre !