CARNET DE VOYAGE, Non classé, Océanie, Polynésie

POLYNÉSIE FRANÇAISE | Fakarava et ses plongées extraordinaires

POLYNÉSIE FRANÇAISE | Fakarava et ses plongées extraordinaires

Après nos 3 belles journée passées chez Kookoo sur Rangiroa, nous prenons l’avion pour un autre grand atoll des Tuamotu réputé pour la plongée : Fakarava. Nous terminerons la Polynésie par 7 nuits sur cet atoll, ce sera le petit kiff d’Olivier qui a entendu parler ces endroits pour plonger durant notre année en Nouvelle Calédonie.

Fakarava est situé à 450 km au nord-est de Tahiti. C’est un atoll de 60 km de longueur et 21 km de largeur maximales pour une superficie des terres émergées de 16 km². Son lagon est le deuxième plus grand de toute la Polynésie française et s’étend 1 121 km². Depuis 1977, Fakarava fait partie des sept atolls classés Réserve de biosphère par l’UNESCO. Fakarava est aujourd’hui mondialement reconnu pour la plongée sous-marine, qui constitue le vecteur économique principal de l’île.

 

Fakarava – Arrivée en avion

 

Ce sera Jacques, le patron de la pension « Relai marama » qui viendra nous chercher à l’aéroport, situé à 4 km du village. Nous avons choisi sa pension car nous avions décidé de replanter la tente et il est le seul au village à le proposer. Un autre plus au sud le propose mais c’est une tout autre organisation. 

Olivier attaquera directement le lendemain par deux plongées à la passe nord avec Dive Spirit. Comme à Rangiroa, il aura de la chance et verra son premier grand requin marteau lui arriver dessus en descendant du récif, impressionnant ! Les récifs sont plus beaux qu’à Rangiroa, les plongées sont très différentes. La passe nord est très large et située à 30 mn du village en bateau. On y voit du gros, de beaux récifs et beaucoup de poissons. La passe sud est étroite et elle est situé à 1h30 de navigation depuis le village, une pension avec son propre club de plongée y est installée. Elle est connue pour son grand nombre de requins gris, Laurent Ballesta (second de cousteau) y a passé récemment 24h en continu pour observer les requins et faire un film de fou où on peut voir 700 requins gris chasser autour de lui.

 

Qu’est ce qu’une passe ?

Certaines îles ont des lagons. C’est la partie calme entre la barrière de corail et la plage. Les plus jolis lagons sont les lagons fermés. La ligne blanche représente les vagues qui se cassent sur le corail présent sous l’eau. La passe est un endroit où la barrière de corail s’arrête et forme un chenal où peuvent passer les bateaux.

La passe de Poé en Nouvelle Calédonie

Nous déciderons le lendemain d’aller en vélos à la passe nord pour pique niquer. C’est à 10 km du village, la route après l’aéroport est belle. Il nous faudra presque une heure pour rejoindre le bout du motu et donc la passe nord. Le plan était d’y faire du snorkeling mais il y avait du vent côté lagon (eau trouble) et l’accès côté océan était un peu dangereux. Ce sera donc juste farniente et pique nique côté lagon, la balade pour y aller est vraiment sympa.

 


Fakarava – A la passe nord

 

Olivier refera deux plongées le jour suivant à la passe nord dont une en rentrante, plongée complètement différente car on est lâchés à l’extérieur et on se laisse rentrer dans le lagon avec le courant. Sur cette plongée, ils assisteront à des gros bancs de requins gris en pleine frénésie alimentaire, vraiment dingue !

Le Relai marama n’étant pas très adapté pour chiller (côte océan, pas de chaises longues), nous prendrons donc les deux dernières nuits à Havaiki lodge, certainement le plus bel endroit de l’atoll, parfait pour finir la Polynésie (24000 fr/nuit en demi pension). Nous irons dès le 10 h pour en profiter pleinement, journée farniente au bord du lagon. Olivier fera deux dernières plongées le jour suivant mais à la passe sud, les clubs du nord le proposent régulièrement lorsque les conditions sont réunies moyennant un gros supplément pour l’essence et le repas. Ce n’est pas un mur de requins tels que tout le monde le décrit mais plutôt une autoroute de plusieurs centaines de requins à contre courant le long du récif. Vraiment impressionnant de par le nombre, nous aurons la chance de croiser aussi papa, maman et bébé raie aigle.

 


Fakarava – Hôtel Havaiki lodge

INFORMATIONS PRATIQUES 

Localisation Fakarava

Où dormir à Fakarava

Relais marama: un bungalow est à 8000 fr/nuit/pers et planter la tente est à 3500 fr/nuit/pers, ces prix incluent les transferts aéroports, les petits déjeuners, les vélos pour se déplacer, le wifi et l’accès à une grande cuisine couverte (pour cuisiner car le déjeuner et dîner ne sont pas compris).

Notre avis: l’endroit n’est pas vraiment entretenu malgré que ce soit propre. Le patron est un sacré personnage, on aime…ou pas ! Pour se reposer et passer du bon temps ce n’est pas vraiment l’endroit. Nous le conseillons plutôt pour les gens qui plongent beaucoup et qui ne seront pas souvent au relais. 

Hôtel Havaiki lodge: Très bel hôtel avec une magnifique petite plage, pontons et tables pour prendre l’apéro dans l’eau ! La formule est en demi pension et les repas sont très bons. Le personnel est très sympathique. Rien à redire sur ce petit hôtel, juste parfait. Bungalow jardin: 24 000 frs en demi pension et bungalow plage: 34 000 frs en demi pension. 

ON RESTE EN CONTACT ?

————

TU AS AIMÉ CET ARTICLE ?

Dis-le nous ! Cela nous fait toujours plaisir

————

UN COMMENTAIRE-UNE QUESTION ?

N’hésite pas, nous nous ferons un plaisir d’y répondre !

————