Asie, CARNET DE VOYAGE, Phillipines

PHILIPPINES – Donsol ou le Disneyland du requin baleine.

PHILIPPINES  Donsol & son fameux requin baleine

Donsol est réputé pour ses requins baleines qui transit en grand nombre. Mais Donsol et ses requins baleines, c’est : « Beaucoup d’appelés mais peu d’élus ». Après Paruran beach sur l’ile de Catanduanes, nous partons donc vers Donsol, dont nous avons entendu que du bien !

 MAIS AU FAIT, C’EST QUOI UN REQUIN BALEINE ?

Le requin-baleine est le plus grand poisson existant sur la planète. Il mesure de 4 à 14 mètres (certains spécimens atteignent exceptionnellement 20 mètres), pèse de 2 à 12 tonnes et a une longévité de 100 à 150 ans.

La bouche est énorme et sa taille peut atteindre les 2 mètres de largeur. Le poisson possède cinq paires de fentes branchiales qui, hormis leur fonction respiratoire, servent à filtrer l’eau pour en séparer la nourriture. Il se nourrit essentiellement de plancton et de petits poissons dont la taille n’excède pas 10 cm. Pour ce faire, il ouvre grand la gueule et avale des milliers de litres d’eau contenant la nourriture. Il expulse l’eau par les fentes branchiales et avale les proies restées prisonnières en déglutissant.

Malgré sa taille, le requin-baleine est un poisson inoffensif et non agressif. Il se déplace à une allure faible (environ 5 km/h) mais est capable de franchir des milliers de kilomètres lors de ses migrations.

DONSOL OU LE DYSNEYLAND DU REQUIN BALEINE

C’est donc tout excités comme des gamins que nous arrivons pour embarquer à l’office régi par WWF. Beaucoup de monde, surtout des Philippins. En attendant notre bateau, nous lisons attentivement les instructions de nage avec les requins. Nous avons même droit à une vidéo. Le site est encadré par WWF, cela nous assure du respect de l’animal et des nageurs.

Nous embarquons enfin! Seul bémol, nous sommes 18 bateaux sur l’eau (avec 6 nageurs chacun)…hum, -1 point pour WWF qui nous promettait qu’un bateau autour de l’animal. Peut être que chaque bateau attendre son tout?! Dès qu’un bateau repère un requin baleine, branle bas de combat chez les autres pour arriver le deuxième…18 bateaux sur l’eau je vous laisse imaginer la scène! Et nous étions en basse saison…

Une fois sur ce pauvre animal, qui ne demande au final rien à personne, on vous largue comme des sacs de riz, illico presto! « Jump, jump, now »! On saute donc, en essayant de ne pas passer dans les hélices du bateau, qui navigue toujours…Et là…championnat du monde du ridicule…c’est la course!

Chacun veut son selfi avec la pauvre bête, l’eau est opaque, il y a du vent, des vagues…Je ne vois plus notre bateau, ni notre guide, qui est censé assurer notre sécurité… Un coup de palmes dans la figure, deux coups de palmes. Dans l’eau, c’est l’effervescence…on se croirait à la fête foraine. Je décide de remonter sur le bateau et de ne plus y retourner. Ce que nous sommes en train de faire est aux antipodes de notre vision du voyage et je ne cautionne pas. Olivier s’en accommode, à y être autant le faire jusqu’au bout…Je terminerai l’excursion sur le bateau comme un spectateur au théâtre. 

Bateaux qui tournoient autour de l’animal et des 30-40 nageurs comme des vautours sur une charogne, nageurs du dimanche harnachés de gilet de sauvetage et tirés par une corde, « les 24h de Donsol » ou la course effrénée pour suivre la force tranquille qui nage sous eux, les retardataires, les buveurs de tasse…


NOTRE BILAN DE CETTE SORTIE

Beaucoup de navigation, 2 mises à l’eau de 5 mns chacune, 30-40 personnes sur un animal, 18 bateaux sur l’eau, une visibilité d’à peine 3 mètres, des vagues, du vent.

Et ne parlons même pas de Oslob sur l’ile de Cebu où les requins baleines sont nourris par les pêcheurs depuis des années, afin de conserver l’attrait touristique dû à ce géant des mers. Voici un article très intéressant sur les enjeux de ce tourisme entre dérives et survie des locaux.


DONSOL: LE LUXE DE LA PLONGEE BOUTEILLE AVEC LE REQUIN BALEINE

Déçus de cette journée, Olivier décide de faire de la plongée le lendemain. J’aurai pu le suivre en snorkeling mais j’étais fatiguée et suis donc restée au bungalow. La plongée, c’est un bateau de 5 plongeurs et 4 snorkelers qui part à la journée. On nous prévient que le risque de ne pas apercevoir de requins baleines existent mais Olivier tente le coup. Et ce sera le coup de la chance! Une belle plongée rythmée par 2 requins baleines curieux! Il reviendra ravi et conquis!

Après ces 2 jours sur Donsol, nous partons vers Boracay en faisant 2 étapes « dodo »: Une sur l’ile de Masbate et l’autre à Caticlan, ville d’où partent les bateaux pour Boracay.

INFORMATIONS PRATIQUES 

OU SE LOGER A DONSOL

Victoria guesthouse: 800ps/nuit, bungalow avec fan et SDB privée. Très propre. Joli environnement arbore. Au bord de mer, mais pas jolie. La famille est adorable. Possibilité de manger le matin et soir sur demande. Seul hic: La guesthouse est entourée de chiens et de coqs qui s’en donnent à coeur joie, jour et…nuit!

OU MANGER A DONSOL

Les hôtels Vitton et Woodland font de la très bonne cuisine, pas excessivement chère. Le bicol express de Woodland est juste à tomber… Un des meilleurs mangé dans la région de Bicol. Si vous mangez chez eux, vous pouvez profiter de la piscine!

TRAJET DE DONSOL A BORACAY

Trajet à faire en deux fois au moins, car vraiment très long!

1- Donsol – Pillar

Prendre un tricycle. Env. 20 mns. 200ps le trajet.

2- Pillar – Masbate (ile de Masbate)

A Pillar, prendre un bateau pour Masbate. Départ 8h-12h et un autre dans l’après midi (à confirmer!). Durée: 3h. Prix: 250ps/pers.

3- Masbate – Mandaon (ile de Masbate)

Mandaon est la ville d’où partent les bateaux pour rejoindre l’ile de Panay, ile de départ en bateau pour Boracay. Prendre un tricycle pour aller à la station de mini vans de Masbate. De là, prendre un van pour Mandaon. Durée: 2h. Prix: 125ps/pers.

ATTENTION: Il est très difficile de trouver un logement sur cette ile. On est vraiment dans un endroit reculé. Nous avons été hébergé par une famille, sous les conseils de notre tuk tuk, mais pas d’hôtels ni guesthouse.

4- Mandaon – Roxas (ile de Panay)

ATTENTION: Les bateaux ne partent pas tous les jours vers Roxas: Mardi et samedi seulement! Départ 9h. Durée: 5h. Prix: 450ps/pers.

5- Roxas – Kalibo (ile de Panay)

Depuis l’embarcadère, prendre un tuk tuk pour aller à la station de mini van. Prix: 100ps/trajet. Durée: 20 mns.

Prendre, ensuite, un mini van pour Kalibo. Durée: 2h. Prix: 120ps/pers.

6- Kalibo – Caticlan (ile de Panay)

Reprendre un mini van de Kalibo pour aller vers Caticlan. Durée: 2h. Prix: 100ps/pers.

7- Caticlan – Boracay

Il y a des bateaux 24h/24h, toutes les 5 mns. Prix bateau: 25ps/pers. Prix taxe environnement: 75ps/pers. Prix taxe terminal: 100ps/pers. Durée traversée: 25 mns.

ON RESTE EN CONTACT ?

————

TU AS AIMÉ CET ARTICLE ?

Partage-le si le  t’en dit !

————

UN COMMENTAIRE-UNE QUESTION ?

N’hésite pas, nous nous ferons un plaisir d’y répondre !

————