Asie, Birmanie, CARNET DE VOYAGE

MYANMAR – Hpa An, subtile mélange entre le Vietnam et le Cambodge

MYANMAR – Hpa An, subtile mélange entre le Vietnam et le Cambodge

Nous quittons Rangoun où nous avons passé 2 jours et avons eu envie de fuir aussitôt arrivés. Nous n’avons clairement pas aimé cette ville sale et bruyante. Un ressenti post apocalyptique, des bâtiments en décrépitude et une insalubrité plus qu’avancée, un saleté jamais vue en Asie depuis notre départ. Il est vrai que malgré ces constations, nous ne pouvons nier le dynamisme qui se dégage de Rangoun. Des rues animées de marchés aux fruits, légumes, poissons, une circulation dense, des gens partout ! Mais, amoureux des grands espaces, nous suffoquions et avons coupé court pour mettre le cap direction Hpa An, plus au Sud de Myanmar.


HPA AN, SUBTILE MÉLANGE ENTRE LE VIETNAM ET LE CAMBODGE

Direction donc la gare routière de Rangoun, à 1h de taxi de notre hôtel. Après 6 heures de trajet dans un bus tout neuf, nous voici enfin à Hpa An.

  

La région est un subtile mélange entre le Nord du Vietnam et le Cambodge, mêlant montagnes karstiques, rizières vertes fluo, et palmiers sucriers à perte de vue. Une vraie merveille!

  

Nous qui avions adoré ces deux régions, nous sommes aux anges ! La région est beaucoup moins touristique et pourtant, une des plus belles de Myanmar! Sans aucun doute un de nos endroits incontournables avec Bagan et le lac Inlay.

Pour visiter la région quoi de mieux qu’un scooter, et encore mieux un p’tit Honda Wave comme on les aime! De nombreuses choses sont à faire dans la région en particulier se perdre dans la campagne environnante et profiter des magnifiques paysages. Nous partagerons nos deux journées moto avec Anthony et Elodie, un super couple toulousain rencontré à notre guesthouse.

Direction un petit village appelé LAKHANA VILLAGE, que nous aurons du mal à trouver. Nous ne sommes toujours pas sûrs de l’avoir trouver mais la balade était très belle. Juste à côté, une grotte nommée KAWT KA THAUNG. Pas vraiment d’intérêt touristique, des bouddhas partout partout dans une montagne creusée!

Plus loin, une autre grotte (SADAN CAVEmagnifique dans laquelle on s’enfonce pour arriver de l’autre coté dans un écrin de verdure calme, hors du temps. Là, des petites pirogues attendent pour nous ramener par une petite rivière au milieu des rizières. Le meilleur moment de la visite! D’un calme absolu, l’embarcation avance lentement. La rivière se rétrécie, juste de quoi se croiser avec les pêcheurs.

La terre est argileuse, les rizières vertes, les montagnes cachées dans la brume quotidienne.  Le temps s’arrête, se suspend le temps d’une vingtaine de minutes. Magique!

 

Nous terminerons cette première journée vers le MONT ZWEKABIN, un monastère y culmine à environs 700 mètres. A l’entrée du mont se trouve un endroit très curieux, l’endroit au 1000 buddhas. Des statues par centaines trônent en file indienne donnant l’impression de pénétrer au milieu d’une armée pacifiste. Nous ne ferons pas la montée du mont, trop chaud et pas assez de temps mais nos compères Anthony et Elodie la feront. 1h15 de montée à grandes enjambées (marches très hautes) mais le jeu en vaudra la chandelle. Là haut, ils passeront la nuit au monastère au rythme des prières des moines. Une belle expérience selon eux. Pas vraiment de vue dégagée car la brume est omniprésente dans cette région mais le coucher et lever de soleil les ont enchantés!

Deuxième journée, nous commençons notre balade seuls puis recroiserons Anthony et Elodie dans le courant de la matinée! Nous partons en nous perdant comme nous aimons le faire. Nous essayons de longer le fleuve en nous enfonçant dans des cultures pour atteindre le rivage mais peine perdue! Il n’y a pas de route qui longe l’eau…Déception pour Olivier!

Alors que nous serons en halte dans une grotte, je resterai en bas pendant qu’Olivier en fera le tour tout seul. Une drôle d’expérience m’attend…Une petit bus et un tuk tuk avec environ 25 personnes arrivent devant la grotte. Au vu de leur costume, ils doivent appartenir à une ethnie particulière.

  

Je les regarde descendre du bus, admire leur beau costume et tout d’un coup, je les vois arriver d’un pas franc vers moi, téléphone dégainés prêts à mitrailler! Et c’est moi qu’ils veulent immortaliser!

  

Je me retrouve en un quart de seconde »star planétaire » objet de toute les convoitises…On me prend le bras, on m’enlace, on fait la queue pour être sur les photos! Je me prends au jeu…et savoure le moment magique! Mes zygomatiques chauffent, je n’avais pas souri et ri depuis bien longtemps comme cela! Quel bonheur!

Nous irons à la KYAUKALAT PAGODA, un endroit assez hors du temps où trône un énorme rocher presque en équilibre au milieu d’un étang. Sur le rocher, une pagode, lieux assez prisé des Birmans pour le Bouddhisme.

Nous continuerons notre journée avec la BAYIN NYI CAVE où nous tomberons en plein festival, des centaines de scooters garés 100m avant…mais de quoi?! Apparemment une fête pour la pleine lune ou la fête nationale des Mon, ethnie majoritaire dans le pays, mais nous ne sommes pas sûrs! 

Une grande kermesse géante avec sono à fond les ballons, stands de jeux, de nourriture un peu partout. Au loin dans un champ, un ring de boxe où des jeunes birmans s’affrontent, c’est carrément de l’ultimate fighting, c’est à dire boxe thaï à mains nues, pas très joli à voir…Nous visiterons le temple perché dans la montagne avec sa source d’eau chaude, beaucoup de pèlerins et de cérémonies, pas trop envie de se baigner car 35* dehors et l’eau est un peu plus chaude.

Nous repartons une heure après pour aller en haut du mont qui est pile en face de l’autre côté de Hpa An, très jolie vue panoramique. Profitons de la vue avant de partir trouver un autre endroit sympa pour admirer le coucher de soleil, nous finirons au village qui est à proximité du pont, de nouveau avec quelques enfants du village. Nous partagerons nos galettes et des bonbons dans la bonne humeur et toujours avec un chouette panorama.


BATEAU DE HPA AN A MAWLAMYINE

Le lendemain, nous quittons Hpa An par les eaux, direction Malawine en bateau. L’embarcadère n’aura pas été facile à trouver mais après mainte demandes aux locaux nous y somme parvenus! Sur la route qui longe le fleuve, au niveau d’un restaurant qui s’appelle food and bakery. Pas de guichet pour acheter les billets (possible à notre guesthouse). Les heures de départ ne sont pas très claires. Elles semblent différentes selon les jours. Des messieurs sont souvent devant l’embarcadère et renseignent sur les heures. Prix: 8000k/pers. Temps: 2h30

INFORMATIONS PRATIQUES 

Guesthouse

Golden Sky: 30000 k/nuit, SDB, PDJ (pas très bon!), terrasse avec une belle vue sur les montagnes et le fleuve. Chambre propre, mais propriétaire juste imbuvable.

Location scooter

Dans la rue de la guesthouse So and Brother. Quand on est en face de la guesthouse, sur la droite. Plusieurs locations de scooter. 8000k/jour pour un semi automatique neuf. Pas de passeport en gage.

Grotte de Sadan

Pirogue:1500k/pers.

Entrée: Nous n’avons pas payé car rien n’était indiqué clairement. Un monsieur nous demandait 1000k/pers mais après quelques minutes, nous sommes rentrés. Ne pas laisser ses chaussures à l’entrée de la cave. Le début est certes religieux donc pas de chaussures mais ensuite on s’enfonce dans une vraie grotte avec des chauves souris et donc des…cacas partout! A quelques endroits le sol est glissant!

  Monastère Zwekabin

Pour y dormir, pas de réservation. Y monter et demander une chambre. 5000k/pers pour les repas et le coucher. Conditions assez sommaires, lits assez durs mais l’expérience est semble-t-il top!

tu as aimé cet article ?

Partage-le si le  t’en dit !

un commentaire-une question?

N’hésite pas, nous nous ferons un plaisir d’y répondre !