Amérique centrale, CARNET DE VOYAGE, Mexique

MEXIQUE | Valladolid, petite ville haute en couleur

MEXIQUE | Valladolid, petite ville haute en couleur

La ville de Valladolid au Mexique est une très jolie ville située au centre du Yucatan. Elle est donc un point central et un arrêt incontournable dans cette région. Après nos quelques jours dans la petite ville de Cobá, nous prenons donc la route de cette petite ville colorée. Ici, impossible de passer à côté de l’histoire de colonisation hispanique, juste de par son nom et la ville en est un témoin vivant. L’architecture rappelle l’Espagne. Avec sa place centrale et ses bâtiments style hacienda encore dans leur jus, Valladolid a un caché fou. On s’y sent bien !

Nous élirons domicile pour 2 nuits à l’hôtel Meson del Marques. Un vieil hôtel bien entretenu et dans son jus en plein cœur de Valladolid. Un emplacement idéal pour tout faire à pieds puisqu’il est sur la place principale (l’hôtel a un parking gratuit sécurisé). Cet hôtel est en soit une visite du patrimoine mexicain. Un bâtiment imposant, avec des arcades et un très joli patio intérieur. Les petits déjeuners sont bercés par l’eau qui coule dans la fontaine. Il est aussi possible d’y dîner, sans être client, dans le patio.

QUE VOIR À VALLADOLID

A Valladolid, on prend le temps de flâner dans ses rues comme la « calle de los frailes » ou la place centrale. Chaque maison est colorée avec de jolies devantures vieillissantes. Le soir, les gens se retrouvent sur la place principale pour prendre du bon temps alors que la chaleur accablante retombe un peu.
Autre endroit de la ville qu’il ne faut pas louper car il est un témoignage de la colonisation au Mexique: le couvent de San Bernardino de Siena. Un couvent (comme tant d’autres au Mexique) de toute beauté bien conservé mais plus en activité. Il y a de nombreuses églises et couvents au Mexique, dont certains comme celui de la ville d’Izamal qui fut bâti sur une cité maya démolie pour l’occasion. De nombreuses églises ont été construites avec des pierres de temples mayas… Cette visite est vraiment sympa et ne coûte que 30 pesos. De plus, lorsque l’on est dans le centre près de la place centrale, cela permet d’emprunter l’ensemble de la « calle de los frailes » pour s’y rendre. Pendant la haute saison, un spectacle son et lumière y est produit tous les soirs.

Valladolid et sa  calle de los frailes

Valladolid et son couvent de San Bernardino de Siena

Depuis le centre ville, il est intéressant de visiter le palacio municipal, soit la mairie! C’est gratuit, joli, offre de belles peintures retraçant l’histoire du pays et un joli point de vue en hauteur de la place. L’église de la place est jolie, il y a beaucoup d’artisanat dans le quartier.
Nous avions visité un « zapaterias » (comprenez fabriquant de chaussures) collé à la sortie du restaurant de l’hôtel Meson del Marques qui avait son atelier à l’étage. Nous avons adoré voir comment il recyclait les pneus de voitures pour faire la semelle des sandales, comment il travaillait le cuir et cousait tout ça avec de vieille machines! Alice n’a pas acheté car on pensait trouver son bonheur dans la ville spécialisée du pays à Ticul, mais avec du recul aurait dû car beaucoup plus authentique et pas beaucoup plus cher!

Autre visite à ne pas louper à Valladolid est le cenote zaci, l’entrée coûte 30 pesos et c’est la seule grande ville du Mexique où il y en a un en plein centre ville! En plus d’être atypique (tu vois les bus passer quand tu te baignes), il est magnifique car il est à moitié fermé. On retrouve donc l’effet grotte où on peut faire de beaux sauts et la partie ouverte par laquelle on accède au cenote est luxuriante avec au milieu une petite cascade qui tombe au milieu. Autour de Valladolid, il y a une multitude de cenotes.Il y en a pour tous les goûts, il faut juste savoir ce que vous recherchez et esquiver les heures de pointes. 12h serait une bonne heure pour en profiter et nous l’avons vérifié plusieurs fois.

A VOIR AUX ALENTOURS DE VALLADOLID

Autour de Valladolid, nous avons découvert l’hacienda selva maya qui propose un buffet de plats typiques et accès au cenote pour 160 pesos. Le lieu est joli, il vaut mieux arriver en fin de matinée pour profiter du cenote puis aller déjeuner avant l’afflux des cars de touristes. Seul bémol, « le port du gilet de sauvetage est obligatoire même si on s’appelle Michael Phelps » comme c’est écrit à l’entrée!

Valladolid et l’hacienda Selva Maya

Depuis Valladolid, il est facile d’aller visiter les magnifiques sites maya de Chichen Itza et d’Ek Balam. Ils sont situés à une grosse demie heure de Valladolid.
Chichen Itza 
Est une des 7 nouvelles merveilles du monde et mérite 2 à 3 bonnes heures de visite. C’est le site le plus visité du Mexique, mieux vaut donc arriver le plus tôt possible sur site. Nous sommes arrivés à 9h, il y avait déjà 6 gros bus et pas mal de petits et de voitures, mais bon, le site est quand même très grand donc on ne se marche pas dessus. Chichen Itza est vraiment impressionnant, surtout le bâtiment phare kukulkan et son jeu de balle, il y a un nombre impressionnant de vendeurs sur le site qui vendent de tout !

Le jeu de balle ou de pelote était un jeu traditionnel qui s’est joué chez les Mayas pendant 3 millénaires. Sur un terrain qui pouvait avoir des tailles différentes, deux équipes s’affrontaient avec une balle en caoutchouc pouvant peser jusqu’à 3 kilos. Le but était  de se faire passer la balle sans qu’elle ne touche le sol et cela avec les hanches, coudes, genoux et fesses. Le but ultime de ce jeu étant spirituel, les vainqueurs (ou perdants, l’histoire ne sait pas trop) avaient l’honneur de mourir en sacrifice par décapitation.  

Ek Balam 

Qui signifie le jaguar noir, est nettement moins touristique, nous étions les premiers sur le site à 8h20. Tout est nettement plus condensé, le bâtiment principal est vraiment magnifique et très bien conservé, la vue d’en haut sur la jungle environnante laisse rêveur. Il faut compter une bonne heure pour en faire le tour et une ou deux autres pour le magnifique cenote x canche qui est sur le même site mais un accès payant différent. Nous avons passé la journée sur ce site au départ de Valladolid en direction de Rio Lagartos car c’est dans le cenote x canche qu’est décédé Maurice notre drone (en perte de position satellite, il a pris un arbre et a fait le grand plongeon à 30 mètres de fond !). Nous l’avons tout de même récupéré en faisant venir des plongeurs depuis Mérida et avons récupéré nos vidéos !

Ek Balam et ses ruines

Ek balam Valladolid

Ek Balam et son cénote « X canche »

Vous l’aurez compris, il y a beaucoup de choses très intéressantes à voir dans cette région. Il vaut mieux donc bien préparer ce qu’on veut voir et faire !

Envie de plus de lecture…

Retrouve tous les articles sur le MEXIQUE ou nos derniers articles   

ON RESTE EN CONTACT ?

TU AS AIMÉ CET ARTICLE ?

Dis-le nous ! Cela nous fait toujours plaisir

UN COMMENTAIRE-UNE QUESTION ?

N’hésite pas, nous nous ferons un plaisir d’y répondre !